LES ORSOLA : 7 GENERATIONS SUR LE FIL ...

Diverses données laissent à penser à une lointaine et possible origine Belge et le plus ancien Delporte connu est Dominique, né à Arras en 1775.
La famille est sans doute déjà sur le voyage, car son fils ainé Jules, né en 1824, est dentiste (Les fameux "arracheurs de dents". Ils venaient du plat pays en nombre comme les Piat de Tournai ou encore les Falck pour la pratique de cette même curieuse spécialité foraine).

Les enfants de ce dernier vont mettre les pieds dans le funambulisme.
Hippolyte et Clara Delporte épousent Joséphine et Jean Ravel ! Il s'agit de mariages entre 2 troupes de funambules. Tiens donc, les Ravel sont des spécialistes du genre avec, en particulier, Jean et Henri Eugène dit "Blondin". Ce dernier épousera Clara Knie... Comme par hasard, puisque les Knie ont débuté leur carrière avec le traditionnel travail en palc des funambules!

Peut-on alors considérer que la première génération de Delporte est sur le fil et que cela va continuer.
En aparté, une fille de Jean Ravel va épouser Gaston Halma, ce qui nous permet de remonter tranquillement à "Blondin" Loyal, aux origines de cette dynastie. A partir de là, on commence franchement à se demander qui est qui ?

Dans la grande tradition circassienne d'alors, le père d'élèves accorde sans réserve à ses émules émérites l'utilisation de son glorieux pseudonyme. Au regard des dates de naissance, il semblerait donc que Pierre Claude Loyal soit le maître et qu'il ait passé le flambeau à Jean Francoir Gravelet, intrépide precurseur de la traversée sur fil des chutes du Niagara. D'autres héritiers vont en profiter dont les Ravel et les Orselle.

La preuve : Jules Delporte, fils d'Hippolyte épouse Jeanne Orselle, elle est la fille de Bernardo Orselle, lui-même élève de Blondin.

Ainsi l'origine du pseudonyme d'Orsola se voit démontrée et l'on constate qu'en seulement 2 générations successives, les alliances entre funambules vont renforcer les convictions en ce métier plus que particulier.

L'un des fils de Jules Delporte, Marcel, épouse lui Jeanne Bauer, une fille de Thomas Bauer, créateur du cirque Triomph.
Allons nous passer dans le monde du cirque ? Non point, car les enfants de Marcel vont épouser des Stey : encore des mariages entre troupes de funambules.


Retenons pour faire simple, Emile, qui, avec Linda Stey aura nos fameux Johnny et Manu qui nous ont ravis de leur art ces dernières années.
Les enfants de Johnny : Massimiliano et Tony ont repris le flambeau, ils sont les glorieux représentants de la septième génération d'Orsola.



Première publication des ORSOLA Juniors (1962)



ARTICLES DE PRESSE - DOCUMENTS AU FORMAT PDF

La Nouvelle République - "La piste aux étoiles"
La Nouvelle République - "Un baptême sur le fil"
La Nouvelle République - "Talcy : Artistes en herbe "
La Nouvelle République - "Le cirque à l'école "
La Nouvelle République - "Une vie de famille sur le fil "
Ville de Menton - Lettre de remerciements